Merci !


1596641_499403553505115_477673607_o

C’est le premier mot qui nous vient bien-sûr, et c’est normal. Mais en l’écoutant mieux, on en ressent l’écho. Car si la gratitude que nous vous devons est évidente, elle vient en réponse à l’expression que vous avez manifestée, par les urnes et qui nous disait de même. Bien sûr, votre message était double : « merci » à l’équipe qui achève son mandat et « courage » à celle qui commence le sien. Le lien est « confiance » en Olivier Lebrun, le point fixe.

Le message que nous vous avons adressé, pendant toute la campagne était « Nous comptons sur vous… Vous pouvez compter sur nous ». Cette période achevée, c’est à vous de reprendre cette phrase à votre compte, pendant les six ans qui viennent. Bien sûr, nous ne serons pas toujours d’accord, mais nous poursuivrons le dialogue ; nous devrons gérer le bien commun qui ne correspondra pas toujours aux intérêts de tel ou tel ; nous serons parfois maladroits, et vous saurez nous le dire ; nous nous tromperons peut-être, mais sachez que rien ne sera décidé à la légère, sans réflexion, discussions, rencontres et pesées fines. Vous connaissez notre volonté de concertation et vous ne vous y êtes pas trompés. Vous connaissez notre sérieux, et vous le reconnaissez. Vous êtes exigeants et vous nous forcez à l’excellence.

Il reste que nous n’avons pas su tous vous convaincre et nous le regrettons, bien que ce soit parfaitement normal. Nous ressentons toujours comme un échec de n’avoir pas réussi à vous expliquer notre position, ou à comprendre votre rejet. Le choix de chacun est respectable et tous les goûts ne sont pas conciliables. Lorsque ce qui nous sépare est idéologique, ou une affaire de convenance personnelle (toutes aussi respectables l’une que l’autre), nous atteignons les limites de ce qu’apporte le dialogue. Mais, tant qu’il nous permettra d’espérer avancer, nous le poursuivrons.

Une phrase de Viroflaysienne, entendue ces derniers jours, exprime simplement la voix de notre démocratie locale : « Vous savez, oui, on râle parfois, mais c’est normal de se disputer en famille. C’est même parfois nécessaire, mais on reste en famille ».

Alors, au « merci » que vous avez exprimé et que nous partageons avec l’ensemble du personnel municipal, dévoué et efficace, nous répondons « à votre service ».

Les 27 élus de l’Union Pour Viroflay

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *