L’enjeu des élections législatives


Cette nouvelle ère présidentielle représente un renouveau pour certains, alors que d’autres y voient une plongée dans l’inconnu. Pour nombre d’électeurs, elle constitue une frustration et le sentiment que leurs voix n’ont pas été entendues. Les primaires nous ont été vendues comme le moyen de faire émerger les meilleurs mais elles ont abouti à un échec. Le président a été élu, mais avec l’apport de suffrages s’opposant à l’autre candidate; cela ne doit pas constituer un blanc-seing, selon ses propres mots.

Considérons l’enjeu des élections législatives pour lesquelles nous devrons élire des femmes et des hommes capables de mettre en œuvre un programme correspondant aux attentes des électeurs. Les nouveaux élus devront être proches du terrain, avec une expérience d’élu local, connaissant les préoccupations des électeurs et du territoire, bannissant tout parachutage, et centrés sur l’intérêt général. Nos députés devront veiller à la confection de lois protégeant les Français et améliorant leur vie quotidienne. Leur main ne devra pas trembler lorsqu’il s’agira de l’intérêt supérieur de notre pays, mais aussi de refuser telle ou telle disposition engageant leurs électeurs sur une voie qu’ils n’ont pas choisie.

Ces dernières années nos communes ont souffert sous le poids de règlements toujours plus contraignants, de procédures administratives lourdes et souvent inutiles, de transfert de « compétences » (lire « de tâches à exécuter sans discuter »), de prélèvements nouveaux ou aggravés et de coupes dans les dotations budgétaires. Le contexte n’ayant pas fondamentalement changé, il n’y a pas de raison pour que les contraintes financières dont nous souffrons depuis 4 ans s’allègent, ni, par exemple, que la pression de l’Etat retombe sur le nombre de logements à construire. Le nouveau Président de la République l’a d’ailleurs intégré dans son programme en prévoyant « d’accélérer la construction de logements là où c’est nécessaire ».  Espérons néanmoins que de vraies réformes puissent voir le jour pour le bien de la France, en tenant compte de l’avis des élus locaux proches des préoccupations des Français.

De notre côté nous nous attacherons à vous rendre compte de nos espoirs et de nos difficultés. Nous assumerons les choix que vous nous avez délégués avec, pour seul objectif, de servir l’intérêt des Viroflaysiens et d’être dignes de votre confiance.

Les 27 élus de l’Union Pour Viroflay

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *