Une évidence… qui n’est pas le fruit du hasard !


« C’est une évidence ! » Tel est la réponse donnée par un ancien Viroflaysien accueilli comme nouvel habitant, à la question : « pourquoi revenez-vous à Viroflay ? »

Comme chaque année, au moment où les membres du Conseil Municipal reçoivent les personnes installées ici depuis moins d’un an, nous rencontrons d’anciens-nouveaux (ou de nouveaux-anciens).  Si certains n’ont fait qu’une brève escapade d’une poignée d’années, d’autres reviennent sur les lieux de leur enfance qu’ils ont vécue avec leurs parents ou en rendant visite à leurs grands-parents. Ceux-là sont partis faire leurs études ailleurs, plus ou moins loin, puis ont débuté leur vie professionnelle et, souvent, fondé une famille. Comme tous les parents, ils veulent offrir à leurs enfants ce qu’ils ont de mieux, alors, lorsqu’ils le peuvent, ils songent à ce cadre de vie exceptionnel, la convivialité que nous connaissons et à laquelle nous sommes tellement attachés. Ils savent trouver ici une écoute et un environnement propices aux développements physique, intellectuel, culturel et social de leur progéniture. Pour ces parents cela va de soi.

Si cela nous semble, à nous aussi, relever de l’évidence, il ne s’agit pas pour autant du fruit du hasard. Nous savons que cet équilibre est fragile et que nous devons le préserver pour pouvoir le transmettre. Le préserver ne signifie pas l’enfermer dans le formol afin de le figer dans le temps. Les enfants des générations successives ne comprendraient plus notre ville devenue musée de cire. Notre mission est de garantir un environnement géographique agréable, avec de la verdure et des fleurs ; de promouvoir une ville harmonieuse et conservant sa personnalité, tout en construisant et en accueillant de nouveaux habitants comme nous y oblige la loi ; de veiller au bien-être des Viroflaysiens en favorisant les contacts et la convivialité sans la promiscuité, le dialogue sans l’affrontement et l’entraide sans envahissement ; respecter la tranquillité de chacun en gardant une ville vivante. Il faut aussi de bonnes écoles à la disposition des enfants pour qu’ils apprennent et se construisent, en appui et dans le respect de l’éducation choisie par leurs parents et veiller à ce que des loisirs de qualité, le sport et la culture soient accessibles à tous. C’est juste tout cela qui est « une évidence ».

Les 26 élus de l’Union Pour Viroflay

unionpourviroflay.fr

et sur Facebook

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *