Le candidat

Olivier Lebrun

Je suis maire de Viroflay depuis janvier 2005 au moment où j’ai succédé à Gérard Martin après avoir intégré le conseil municipal en 1995 (à l’âge de 31 ans). Je considère cette fonction avant tout comme un service au bénéfice de la commune dans laquelle je réside depuis 1970. Vous comprendrez aisément que ces 50 années passées dans la même commune m’ont permis de progressivement la connaitre à tous les moments de ma vie, ce qui a créé des liens indélébiles entre elle et moi. Cet engagement que j’ai accepté et que je souhaite renouveler en 2020, est un engagement de tous les jours, week-end compris, chevillé au corps.

En l’espace de 15 ans, j’ai vu évoluer cette fonction de Maire, tant par l’arrivée de nouvelles lois ou de nouvelles normes qui nous obligent à nous adapter en permanence à un environnement mouvant, que par l’évolution des besoins des habitants. Un élu local doit faire preuve de souplesse, de capacité d’adaptation afin de toujours œuvrer pour le bien commun.

Dans votre très grande majorité, vous êtes heureux de vivre à Viroflay, à tel point que beaucoup d’entre vous ont déjà changé plusieurs fois d’adresse, mais en gardant toujours le même code postal ! Ma tâche, et celle des membres de mes équipes successives, est de continuer à garder à Viroflay son attractivité et sa douceur de vivre, tout en l’accompagnant dans sa nécessaire modernisation. C’est ce que nous avons fait durant le mandat que vous nous avez confié en 2014 au cours duquel nous avons tenu la quasi-totalité de nos engagements de campagne. Être fidèle à nos engagements fait partie de notre ADN et constitue notre fierté !

Comme de nombreux élus locaux, j’exerce également un autre métier : je suis expert-comptable, associé dans un cabinet parisien depuis 1988. Même si j’y exerce désormais à temps partiel, la fidélité à mes collaborateurs et à mes clients est aussi une de mes caractéristiques. Partout où j’exerce une activité, je cherche à construire des relations durables, cordiales, voire amicales.

Enfin, je complèterai mon portrait en précisant que je me suis marié à Viroflay en 1988 et que mes trois enfants y sont nés et y ont grandi. Mes parents y vivent également, dans le quartier Verdun après avoir vécu dans le quartier du Haras.